Hamilton, treizième après une série des dépassements en piste a Ricciardo en ligne de mire. Kendi kariyer modunuzu oluşturarak kendinizi yarışlarda geliştirecek ve Avusturya ve Rusya gibi ülkelerde büyük yarışlara katılacaksınız. Pérez dépasse Button pour le gain de la dixième place. Tous comprennent qu'il est nécessaire de chausser les intermédiaires. L'écart, réduit à 3 secondes au quarante-neuvième tour, chute à 2 secondes au cinquante-deuxième tour, Rosberg réalisant le meilleur tour en course à plusieurs reprises. Gutiérrez change ses pneus au quarantième tour, Kvyat au suivant, Räikkönen au quarante-troisième, Alonso au suivant et Vettel, pour la troisième fois, au quarante-neuvième. Il reçoit donc une nouvelle pénalité de cinq secondes qui seront ajoutées à son temps de course. Click the "Install Game" button to initiate the file download and get compact download launcher. F1 2014 would be disappointing as downloadable content, let alone a full-priced game. Vettel, Ricciardo, Maldonado, Hülkenberg, Bottas, Rosberg et Hamilton s'arrêtent entre le trente-cinquième et le quarante-troisième tour[83],[84],[85]. Derrière la voiture de sécurité, Rosberg devance Hamilton, Räikkönen, Ricciardo, Alonso, Massa, Vergne, Magnussen, Hülkenberg, Button, Bottas, Gutiérrez, Kobayashi, Bianchi, Grosjean, Ericsson et Chilton. Vettel, plus lent que ses rivaux, laisse le duo de tête prendre le large et crée un train de voitures derrière lui. Dans le soixantième tour, Rosberg possède moins d'une seconde de retard sur Hamilton et peut actionner son aileron arrière mobile. Massa fait la jonction deux tours plus tard alors que Pérez et Ricciardo sont eux aussi confrontés à des problèmes de surchauffe. Vettel, dixième avec ses pneus durs, évolue dans le même rythme que les Ferrari en pneus tendres ; Ricciardo reste au contact de son équipier et de Magnussen. Ferrari (66 points) remonte à la troisième place devant Force India (57 points) et Williams (46 points). Alors que la procédure de départ est engagée, Jules Bianchi signale qu'il n'est pas en mesure de prendre le départ ; Charlie Whitingannule le premier départ et relance les voitures pour un second tour de formation, la course étant concomitamment amputée d'un tour. La Fédération internationale de l'automobile publie, le 4 décembre 2013, le calendrier officiel qui comporte 19 Grands Prix[33]. By this point of the year, it was know that Vettel would be leaving Red Bull to join Ferrari in place of Alonso for 2015. Les pilotes qui ont pris le départ avec les pneus les plus durs observent leur premier arrêt après vingt-et-un tours ; si Magnussen choisit les pneus « supertendres » pour un court relais, Vettel rechausse les pneus durs. F1 Racing Championship 1.0 indir - F1 Racing Championship, Formula 1 yarışını bilgisayar ortamına taşıyan kaliteli bir oyun. Nico Rosberg became 2nd, both drivers won 16 races of the total 19 grand prix event in 2014. Mercedes conserve la première place du classement des constructeurs avec 154 points et devance désormais Red Bull Racing (57 points) et Force India (54 points) ; suivent Ferrari (52 points), McLaren (43 points), Williams (36 points) et Toro Rosso (8 points). Max Chilton est sous le coup d'une pénalité pour être entré dans la voie des stands alors qu'elle était fermée. Fernando Alonso et Felipe Massa réussissent un envol parfait. Mercedes intime à nouveau à Lewis Hamilton de laisser passer son équipier mais Rosberg ne réussit pas à revenir au contact de son équipier qui ne ralentit pas. Daniel Ricciardo est troisième (106 points) devant Alonso (97 points) ; Valtteri Bottas reste cinquième (91 points) devant Sebastian Vettel, sixième avec 82 points. Au douzième tour, Daniil Kvyat abandonne à cause d'un problème d'échappement. Nico Rosberg poursuit sa remontée dans le classement et ravit la troisième place à Sebastian Vettel dans le vingt-troisième tour. Si la bataille entre Räikkönen et Button tourne à l'avantage du Britannique, le Finlandais est encore plus frustré de voir Vettel s'infiltrer et le passer également dans la foulée. Perturbés par l'absence de Maldonado, Jules Bianchi, Max Chilton et Esteban Gutiérrez ne se placent pas sur le bon emplacement et seront pénalisés d'un stop-and-go de cinq secondes lors de leur changement de pneus. Pastor Maldonado range alors sa Lotus E22 sur le bord de la piste, moteur en flammes[118],[119],[120]. Au tour suivant, Jules Bianchi est victime du même phénomène et sort de piste à forte vitesse au même endroit : il encastre sa monoplace dans le camion-grue qui procédait à l'évacuation de la Sauber C33. Le duel Alonso-Räikkönen tourne à l'avantage de l'Espagnol dans le soixante-troisième tour ; Vettel passe Bottas à deux tours de l'arrivée pour le gain de la quatrième place et Nico Rosberg, dans l'aspiration de Lewis Hamilton, doit se contenter de la deuxième place derrière Hamilton qui remporte une quatrième victoire consécutive et prend la tête du championnat du monde. Privé de télémétrie, Nico Rosberg doit annoncer à son ingénieur d'exploitation ses données de consommation pour permettre à son équipe de peaufiner sa stratégie de course. Hamilton, non touché par ce problème, gère son avance tandis que Vettel, à 3 secondes d'Alonso, est informé du fait qu'il tourne plus vite que son rival. La direction de course annonce que la course repartira à 14 h 45 mais le nouveau départ, derrière la voiture de sécurité, est donné à 15 h 05. Derrière la voiture de sécurité, Rosberg devance Ricciardo, Magnussen, Hülkenberg, Alonso, Button, Vergne, Räikkönen, Adrian Sutil, Kvyat, Pastor Maldonado, Marcus Ericsson, Grosjean, Chilton, Gutiérrez, Bottas, Pérez et Bianchi[47],[48],[49]. Neuf des onze écuries engagées au championnat ont marqué des points, Sauber et Caterham n'en ayant pas encore inscrit. Räikkönen, Massa, Sutil, Vettel, Pérez, Magnussen et Alonso s'arrêtent entre les vingt-deuxième et vingt-sixième tours. Daniel Ricciardo est finalement disqualifié après que la FIA a constaté que la voiture de l'Australien a régulièrement excédé, pendant la course, la limite du débit de carburant maximal autorisé. Ricciardo suit à 14 secondes tandis que Vettel, Alonso et Magnussen se battent durement pour le gain de la sixième place. Au premier passage, Massa devance Bottas, Rosberg, Hamilton, Fernando Alonso, Kevin Magnussen, Kimi Räikkönen et Nico Hülkenberg. À l'extinction des feux, Nico Rosberg, en pole position, prend un excellent départ alors que Sebastian Vettel, qui l'accompagne en première ligne, aborde le premier virage en quatrième position, passé notamment par Lewis Hamilton, quatrième dès la fin du premier secteur. Mercedes est toujours largement en tête du classement des constructeurs avec 393 points et devance Red Bull Racing (219 points). About This Game Feel the power of new turbocharged FORMULA ONE cars in the most accessible FORMULA 1 video game yet. En fond de classement, Esteban Gutiérrez dépasse Grosjean mais se rabat sur la Lotus : le pilote Sauber crève son pneu et, de surcroît, responsable de la collision, est pénalisé par les commissaires de course. Mercedes creuse encore l'écart avec 608 points. Vingt pilotes s'alignent sur la grille, Max Chilton et Romain Grosjean s'élançant depuis la voie des stands. Tous les pilotes sont en pneus intermédiaires sur la grille de départ humide tandis que Daniil Kvyat, Lewis Hamilton et Kevin Magnussen partent depuis la voie des stands. Il est notamment marqué par l'adoption de nouveaux règlements techniques et sportifs : les moteurs V8 atmosphériques des monoplaces sont remplacés par des moteurs V6 turbocompressés à double système de récupération d'énergie ; l'attribution des points est doublée pour la dernière manche du championnat à Abou Dabi ; les pilotes gardent les mêmes numéros d'une saison sur l'autre, sauf le no 1 attribué au champion du monde ; le Grand Prix d'Autriche fait son retour au calendrier et un nouveau Grand Prix est organisé en Russie, à Sotchi. Au dix-huitième tour, Ricciardo précède Massa, Alonso, Vergne, Rosberg, Vettel, Hamilton, Pérez, Bottas et Gutiérrez. Also, electronic braking systems were allowed for the rear tyres. Les pilotes souffrent d'aquaplanage dès 80 km/h et Marcus Ericsson sort de la piste à la sortie de la dernière chicane. it was the season that Lewis Hamilton won his 2nd drivers world championship and his first for the Mercedes team. Les dix premiers sont chaussés du train de pneus supertendres utilisés lors de la phase Q2 des qualifications tandis que Jenson Button, onzième, choisit les pneus plus durs pour effectuer un premier relais plus long. Obligé d'attaquer, Hamilton prend une seconde pleine à Vettel dans le second secteur et boucle son premier tour lancé 2 secondes et demi plus vite que Vettel ; après deux tours, il a porté son avance à 6 secondes. Derrière, Ricciardo change de stratégie de course : ses pneus étant peu dégradés, il peut espérer rejoindre l'arrivée sans effectuer un troisième arrêt ; par contre, il lui faudra défendre sa position face à son coéquipier Vettel qui le suit à 6 secondes avec des pneus plus fraîs. Hamilton reprend ainsi la tête de la course avec une avance de 5 secondes sur son coéquipier[62],[63],[64]. Bahrain was the third round, the 900th World Championship GP in history, and the first time Hamilton did not qualify on Pole in 2014. Still, the German could not get past after various attempts and Hamilton beat him by one second. F1 2014 Full Season Tournament Ghost 0 Oct 12 @ 4:38am Looking for group General Malarky < > Showing 1-15 of 246 active topics Per page: 15 30 50. Hamilton, grâce à sa victoire, revient à seulement quatre points de Nico Rosberg au championnat du monde. Rosberg ralentit pour éviter d'endommager sa monoplace et est dépassé par Bottas dès le tour suivant. À l'extinction des feux, Lewis Hamilton, depuis la pole position, s'engouffre en tête dans le premier virage. Sebastian Vettel accède à la cinquième place (60 points) tandis que Nico Hülkenberg est sixième avec 57 points. Sebastian Vettel complète le podium ; suivent pour les points Alonso, Hülkenberg, Button, Massa, Bottas, Magnussen et Kvyat[53],[54],[55]. Kimi Räikkönen, touché par Kevin Magnussen, crève et sombre en fond de classement alors qu'il rejoint son stand au ralenti. At Spa, for the start of the second half of the year, Rosberg qualified on Pole ahead of Hamilton, but the British driver got past at the start. Räikkönen et Alonso, sixième et septième, évoluent dans la même seconde depuis le départ[62],[63],[64]. Grosjean abandonne peu après sur problème moteur alors que les pilotes de la Scuderia Ferrari se battent pour le gain de la sixième place ; Alonso passe finalement Räikkönen à trois tours de l'arrivée. Rosberg s'arrête au septième tour et Hamilton un tour après pour ressortir des stands dans l'aileron arrière de son coéquipier ; cinquième et sixième, ils sont devancés par Hülkenberg, Daniil Kvyat, Jean-Éric Vergne et Romain Grosjean qui ont pris le départ avec les pneus durs. Vingt-et-un pilotes se présentent sur la grille de départ, Marcus Ericsson, dernier des qualifications, partant de la voie des stands après avoir été pénalisé pour n'avoir pas ralenti sous les drapeaux jaunes en essais libres. Daniil Kvyat abandonne dans le vingt-septième tour victime d'une rupture de sa suspension arrière-gauche. Sebastian Vettel gagne également une position sur son coéquipier et passe troisième[65],[66],[67]. Rosberg et Hamilton observent leur second arrêt aux quarante-quatrième et quarante-cinquième tours et ressortent derrière Massa en tête. Au cinquième tour, Rosberg dispose de 2 secondes et demie d'avance sur Bottas. Hamilton’s Pole Position at Australia did not work out for him during the race, as he had to retire after just two laps. Valtteri Bottas reste quatrième (155 points) alors que Fernando Alonso est cinquième, à égalité de points (149 points) avec Sebastian Vettel, sixième. Fernando Alonso s'infiltre derrière Hamilton mais coupe la première chicane au freinage ; pour éviter une pénalité, il laisse immédiatement Sebastian Vettel le repasser au virage no 7 et se retrouve dans la foulée sous la pression de Daniel Ricciardo. Jules Bianchi, après avoir reçu sa pénalité de cinq secondes, est finalement classé neuvième et inscrit ses premiers points en Formule 1, les premiers également de son écurie Marussia F1 Team[65],[66],[67]. Son coéquipier Vettel passe Pérez pour le gain de la troisième place dans l'avant-dernier tour. Plus loin dans le peloton, dans la ligne droite de Wellington, Räikkönen perd sa Ferrari à l'accélération et sort au large dans la zone de dégagement. Rosberg toujours en proie à des soucis mécaniques, glisse, tour après tour, hors des points ; alors que ses ingénieurs, à deux tours du but, lui proposent d'abandonner, il met un point d'honneur à aller au bout et se fait prendre un tour par son coéquipier qui résiste à Massa pour franchir, pour la onzième fois de la saison, la ligne d'arrivée en vainqueur. Vettel, en difficulté avec ses pneus, cède le commandement à son rival dans le cinquante-quatrième tour ; Hamilton devance désormais Vettel, Ricciardo, Alonso, Massa, Bottas, Button (qui abandonne quelques instants plus tard), Räikkönen, Hülkenberg, Vergne et Maldonado[99],[100],[101]. Ricciardo prend le meilleur sur Bottas au moment où il observe son arrêt, au tour suivant. Quelques minutes plus tard, Vettel passe Kimi Räikkönen pour le gain de la cinquième place et se rapproche de Bottas ; plus loin Alonso est en mesure de lutter pour ravir la place de Räikkönen. Lewis Hamilton pointe désormais en tête du championnat avec 241 points contre 238 pour Rosberg. Hamilton prend l'avantage sur Vettel dans le neuvième tour et se lance immédiatement à la poursuite de son coéquipier. Jenson Button finished third for McLaren, while Alonso put his Ferrari in fourth. Le Finlandais doit repasser aux stands à quelques boucles de l'arrivée. Räikkönen attaque Magnussen dans l'épingle et les deux monoplaces restent bloquées plusieurs secondes. The Mercedes works team showed their superb pace with great outings in the closing days of testing, while Lewis Hamilton put the brand new W05 to good use at Melbourne with Pole Position in the wet, in front of the new Red Bull driver, Daniel Ricciardo. Les deux pilotes, et leurs écuries respectives tentent, via la radio, d'influencer les commissaires de course de la FIA concernant l'utilisation des limites de la piste[74],[75],[76]. Rosberg creuse un écart conséquent sur Bottas, relégué à six secondes au dixième tour, Vettel étant lui-même distancé par le Finlandais. Dès le premier tour, Rosberg possède plus d'une seconde d'avance sur Magnussen ; suivent Massa, Hamilton, Vettel, Jenson Button, Fernando Alonso, Sergio Pérez, Nico Hülkenberg, Kimi Räikkönen, Valtteri Bottas (qui a perdu huit places), Daniel Ricciardo (qui en a perdu quatre), Jean-Éric Vergne et Pastor Maldonado. Au vingt-quatrième passage, Hamilton possède 6 secondes d'avance sur Rosberg ; suivent Bottas, Massa, Hülkenberg, Pérez, Alonso, Button, Vettel, Räikkönen, Ricciardo, Magnussen, Kvyat, Romain Grosjean, Esteban Gutiérrez, Pastor Maldonado, Kamui Kobayashi, Max Chilton, Marcus Ericsson et Bianchi. Au trente-cinquième tour, Rosberg ménage son avance de 15 secondes sur Bottas qui dispose du même écart sur Hamilton. Hamilton reprend une seconde à Rosberg dans le vingt-et-unième tour et revient dans la même seconde, ce qui lui permet d'actionner son aileron arrière mobile. Vettel effectue un tour avec ses pneus tendres, repasse les durs et tente le pari de rallier l'arrivée sans nouvel arrêt. Vettel effectue un nouvel arrêt au quarante-sixième tour alors que Kvyat stoppe sa Toro Rosso en feu à l'épingle. Grosjean, Maldonado, Pérez, Bianchi, Ericsson, Räikkönen, Hülkenberg, Sutil et Maldonado rentrent également pour chausser de nouveaux pneus. Bottas, en difficulté avec le comportement de sa monoplace, s'incline en piste face à Hülkenberg et Räikkönen. Si Ferrari a appelé Alonso dès l'entrée en piste de la voiture de sécurité, Räikkönen, troisième, doit attendre avant de faire de même ; il est touché par la Marussia de Chilton qui se dédoublait et crève, ce qui le relègue en fond de peloton[65],[66],[67]. Sergio Pérez est percuté par Jenson Button à Mirabeau ce qui provoque la sortie de la voiture de sécurité pour permettre aux commissaires de piste de dégager la monoplace du Mexicain tandis que l'Anglais poursuit sa route. Lors des premiers arrêts au stand, Ricciardo ressort de justesse devant Alonso après leurs arrêts respectifs et doit résister aux attaques de l'Espagnol. Grâce aux victoires et aux podiums de Daniel Ricciardo, Red Bull Racing termine vice-championne du monde (405 points) tandis que Williams renoue avec son lustre passé en terminant troisième avec 320 points, devant Ferrari (216 points) qui a vécu sa première saison sans victoire depuis vingt ans, McLaren (181 points) et Force India (155 points) suivent en cinquième et sixième position. La hauteur du museau ne peut pas dépasser les 185. For the finale, Rosberg qualified on Pole, but lost that luxury at the start after Hamilton got off the line faster. McLaren reste à 43 points et perd une nouvelle place dans la hiérarchie ; suivent Toro Rosso (8 points) et Lotus F1 Team qui marque ses 4 premiers points de la saison. À l'issue de la première vague d'arrêts aux stands, Ricciardo devance Räikkönen de 3 secondes et Vettel de 6 secondes ; suivent Rosberg, Bottas, Magnussen, Alonso, Pérez, Button et Kvyat. This disqualification prevented him from becoming the first Australian to achieve a podium in his home Grand Prix during a World Championship round. À l'arrière du peloton, Max Chilton part en glissade dans la première chicane et touche son équipier à l'arrière : Jules Bianchi percute violemment le mur, accompagné par son coéquipier. Romain Grosjean rentre à la fin du premier tour pour purger sa pénalité (drive-through) liée à un changement de moteur hors-quota[118],[119],[120]. Hamilton achieved two straight wins for the first time since the Turkish and Canadian rounds of 2020, while it was his third win for Mercedes and his 24 overall, matching legendary Juan Manuel Fangio’s tally. Alors que Lewis Hamilton réduit l'écart à moins d'une seconde et peut désormais utiliser son aileron arrière mobile, Rosberg rate à nouveau son freinage à la première chicane à l'entame du vingt-neuvième tour ; il tire tout droit et cède le commandement à son coéquipier. Alors qu'il pleut de plus en plus, les pneus intermédiaires restent encore les plus efficaces. Seules les Red Bull Racing sont en pneus durs parmi les dix premières monoplaces[74],[75],[76]. Test yeni süper hızlı formula 1 otomobil oluşturma tarihi için en uygun video oyununda gizli güç. RaceNet is the online hub for your F1 2014 and Codemasters racing career. C'est d'abord la voiture de Sutil qui part en aquaplanage dans le virage n°7 et s'écrase contre un mur de pneus. F1 2014 PC sistem gereksinimleri. Ricciardo conforte sa troisième place (181 points) devant Fernando Alonso qui retrouve la quatrième place avec 133 points. Sergio Pérez, bloqué dans son garage à cause d'une boîte de vitesses coincée, ne prend pas part à l'épreuve. Pastor Maldonado, dès le cinquième tour, est le premier à chausser ses pneus durs, rapidement imité par Massa qui écope, pour vitesse excessive dans les stands, d'une pénalité de cinq secondes. Les temps au tour d'Hamilton permettent de penser qu'il peut revenir sur Bottas. Ferrari (142 points) reprend la troisième place à Williams (135 points) ; Force India (98 points) précède McLaren qui compte 97 points ; suivent Toro Rosso (17 points), Lotus F1 Team (8 points) et Marussia F1 Team (2 points). Au même endroit, au vingt-quatrième tour, l'Allemand tape le rail et abandonne tandis que Grosjean s'arrête changer de pneus : le pari du départ des deux pilotes est déjà perdu. Seules les Mercedes et Jules Bianchi, qui pointe un temps en quatrième position, restent en piste. In a wet race, Hamilton overtook Rosberg with a nice move into Turn 1 and won the race, which was cut short after Bianchi’s tragic crash into a crane recovering Adrian Sutil’s Sauber, which had crashed at the same site moments before. Dernier, Vettel s'arrête au vingt-deuxième passage. En janvier 2014, toutes les équipes, sauf Lotus qui n'est pas prête, participent aux premiers essais hivernaux à Jerez en Espagne. Lewis Hamilton (291 points) possède désormais dix-sept points d'avance sur Rosberg (274 points). Nico Rosberg se dirige en solitaire vers sa quatrième victoire en Formule 1. Ricciardo et Alonso sont troisième et quatrième, avec plus de vingt secondes d'avance sur Hülkenberg et Magnussen. Kvyat s'arrête au quinzième tour, Ricciardo au suivant et Rosberg, qui a moins de 3 secondes d'avances sur son coéquipier, au dix-huitième. Au quarantième tour, Hamilton devance Alonso, Rosberg, Ricciardo, Vettel, Hülkenberg, Bottas, Räikkönen, Pérez et Kvyat. Immédiatement, Sebastian Vettel est victime d'un problème de turbocompresseur : sa Red Bull RB10 tourne au ralenti, à court de puissance. Rosberg won comfortably ahead of Magnussen, who made his F1 debut with a podium for McLaren, the first rookie to do so since Hamilton did it in 2007. La lutte pour la victoire est désormais ouverte puisque Rosberg, toujours en difficulté, n'a qu'une seconde d'avance sur Sergio Pérez qui précède Ricciardo et Vettel ; quatre secondes derrière suivent Hülkenberg, Bottas, Massa (dont les pneus sont plus frais de douze tours que ceux de son coéquipier) et Alonso. Mercedes est toujours largement en tête du classement des constructeurs avec 411 points et devance Red Bull Racing (254 points). Rosberg précède Ricciardo de 16 secondes ; suivent Magnussen, Button, Alonso, Hülkenberg, Vergne, Bottas, Räikkönen, Kvyat, Pérez, Grosjean, Sutil, Gutiérrez, Chilton et Bianchi. Rosberg, qui n'a jamais quitté le commandement de la course, se bat toujours à coup de dixièmes de secondes contre son équipier qui évolue dans la même seconde. Valtteri Bottas prend l'avantage sur Daniel Ricciardo pour le gain de la troisième place tandis que Sebastian Vettel, parti quinzième dépasse Kevin Magnussen à la chicane. Tous les pilotes, sauf Felipe Massa, rentrent chausser leurs pneus tendres. Rosberg’s lead was extended to 29 points with seven races remaining. Au cinquante-quatrième tour, Rosberg devance Hamilton de sept dixièmes de seconde et Hülkenberg est repoussé à 28 secondes ; suivent Massa, Räikkönen, Button, Vettel, Kvyat, Alonso et Magnussen[115],[116],[117]. Si, en tête de la course, Vettel tourne dans le même rythme qu'Hamilton, celui-ci s'est déjà ménagé une avance de deux secondes tout en consommant moins de carburant ; Alonso suit, en troisième position, à plus de six secondes dans le sixième tour. Ricciardo change ses pneus au quarante-septième tour et Sutil au suivant, juste avant de partir en tête-à-queue dans le dernier virage. Les cinq hommes de tête se tiennent en deux secondes, à un rythme qui permet à Button qui ne s'est pas arrêté, de rester au contact. À la sortie des stands, moins d'une minute sépare les deux Allemands, relégués à 11 secondes d'Hamilton. Alonso poursuit sa remontée et pointe à la huitième place au septième tour ; Quelques minutes plus tard, il prend l'avantage sur Hülkenberg lorsque la direction de course lui inflige une pénalité de cinq secondes d'arrêt au stand pour son mauvais positionnement sur la grille de départ (il est toutefois autorisé à effectuer cette pénalité lors d'un arrêt programmé). L'organisation est moins bonne chez Toro Rosso qui relâche Jean-Éric Vergne, septième, de façon litigieuse sur Magnussen ; le Français écope d'un drive-through qui ruine sa course. L'Australien augmente son avance à 15 secondes en cinq tours mais s'inquiète du comportement de son moteur. Takım, 2010 sezonunda "Mercedes GP" adıyla mücadele etmeye başlamış ve takımın ilk pilotları Nico Rosberg ile Formula 1'e geri dönen Michael Schumacher olmuştur. La course est interrompue sur drapeau rouge avant même l'entame du deuxième tour. The Mercedes runners, on the other hand, showed intimidating power on the new, more quiet V6 turbos. Firstly, as with any serious simulator, F1 2014 is designed for high-end PCs with the decent wheel and analog pedals that allow precise acceleration and braking. Rosberg reste en tête du championnat avec 220 points contre 191 pour Hamilton. For the second round, at Malaysia, Hamilton again dominated the Saturday proceedings, but this time he went on to dominate the GP too, with a 17-second lead over his teammate Rosberg, who still led the championship after two rounds. 2014 F1 results distribution of points: P1=25, P2=18, P3=15, P4=12, P5=10, P6=8, P7=6, P8=4, P9=2 & P10=1 point Il fait très beau sur la grille de départ du Grand Prix de Russie, à Sotchi, où Lewis Hamilton, en pole position, devance son coéquipier Nico Rosberg. Hamilton reste 5 tours de plus en piste avant de chausser les pneus durs. Derrière, Jules Bianchi, victime d'un contact avec Romain Grosjean, doit passer par son stand pour réparations. Ricciardo won for Red Bull after overtaking Hamilton and Alonso for the lead in the late stages. Jenson Button indique à son stand qu'il envisage de passer les intermédiaires dès la relance[102],[103],[104]. F1 2014 is everything people hate about annualized sports games. Alors qu'Hamilton est dans la voie des stands, Rosberg établit le meilleur tour en course ; contrairement à son coéquipier, l'Allemand chausse des pneus durs pour son second relais : comme à Bahreïn, Mercedes choisit deux stratégies différentes pour ses pilotes[62],[63],[64]. Quelques instants plus tard, Hamilton part à la faute, Rosberg le dépasse, Hamilton coupe la chicane, garde l'avantage, puis laisse repasser Rosberg avant de ralentir et d'abandonner, ses freins ne répondant plus[68],[69],[70]. Au deuxième passage sur la ligne de chronométrage, Rosberg précède Daniel Ricciardo, Magnussen, Lewis Hamilton qui tenait la pole position, Nico Hülkenberg, Alonso, Jean-Éric Vergne, Kimi Räikkönen, Daniil Kvyat, Valtteri Bottas et Jenson Button. Au vingt-cinquième tour, Rosberg manque son freinage dans le virage no 13 et coupe la chicane ; son avance passe d'une demi-seconde à 1 seconde pleine. Après l'arrêt de Bottas, Rosberg se retrouve à sa portée et lance une attaque trentième passage ; Bottas, surpris, sort légèrement de piste et laisse filer son rival. McLaren et Williams comptent 52 points ; suivent Toro Rosso et Lotus F1 Team (8 points) et enfin Marussia F1 Team qui marque ses 2 premiers. La course est relancée à l'entame du vingt-septième tour et Alonso prend le large tandis que Vergne contient Rosberg. Magnussen renonce sur panne d'embrayage alors qu'au quarante-quatrième tour, derrière la voiture de sécurité, Hamilton précède Rosberg, Pérez, Hülkenberg, Button, Vettel, Ricciardo, Massa, Bottas, Alonso, Räikkönen, Kvyat, Grosjean, Maldonado, Kobayashi, Chilton et Bianchi. Alonso tente une manœuvre d'attaque sur Vettel tandis qu'Hamilton possède plus de 2 secondes d'avance sur ses poursuivants. Valtteri Bottas perd de nombreuses positions tandis que Kevin Magnussen et Adrian Sutil se touchent et perdent eux aussi plusieurs places.