Commerces en centres-villes : l’U2P sonne l’alarme

Près de 12 % des commerces de centre-ville sont vacants en France, soit une augmentation de 63 % en 5 ans. Dans le même temps, les grandes surfaces commerciales se multiplient en périphérie des villes, au détriment des entreprises de proximité qui pourtant créent trois fois plus d’emplois à chiffre d’affaires égal.

Malgré les alertes répétées de l’U2P (Union des entreprises de proximité, ex-UPA), la fuite en avant se poursuit avec la bénédiction des pouvoirs publics : 1 600 000 m² de magasins dont la surface excède 1 000 m² ont été autorisés en 2016, et 37 centres commerciaux doivent s’ajouter aux 800 existants d’ici 2021.

Pour l’U2P, il est urgent de mettre fin à cette dévitalisation des cœurs de villes qui est une absurdité sur le plan économique mais aussi sur les plans environnemental et social.

Les entreprises de proximité contribuent à la vitalité économique des territoires, mais aussi au maintien du lien social, à la sécurité, à la formation des jeunes, à la création d’emplois non délocalisables, à l’animation des quartiers et à l’attractivité des territoires. Elles sont également porteuses de valeurs dont la France a fondamentalement besoin : esprit d’entreprendre, services à la population, transmission des savoir-faire, engagement dans la vie locale…

Dans la perspective du Plan d’action gouvernemental pour les villes moyennes annoncé pour 2018, l’U2P appelle à une prise de conscience et à l’engagement de mesures drastiques visant à geler les implantations de grandes surfaces et à renforcer le poids du commerce de proximité, que ce soit dans les villages, les villes moyennes ou les grandes villes.

 

Connexion

Créez un compte et connectez-vous à votre espace adhérent et retrouvez nos documentations techniques, fiches techniques, les informations entreprises, la Lettre « en bref », ainsi que la convention collective.

Rechercher sur le site

Articles récents