Vous êtes ici : Accueil > Actualités
Les derniers articles
jeudi, 10 octobre 2019 13:52

La France compte près de 3 millions d’artisans, de commerçants et de professionnels libéraux. Seuls, ils ont peu de chances de faire entendre leur voix dans le débat, qu’il s’agisse de leurs retraites, de la fiscalité, des lourdeurs administratives, du manque de main d’œuvre, de la désertification des centres-villes, de la concurrence déloyale de certaines plateformes ou à l’échelle européenne…

Mais ensemble, ils forment la première force patronale du pays. L’U2P* (Union des entreprises de proximité) porte leur voix.

Pour le faire savoir, l’U2P lance une nouvelle campagne de communication sous le titre : « Indépendants et solidaires ». Cette campagne digitale, à retrouver sur le site rejoindreU2P.fr, vise à fédérer les travailleurs indépendants pour que leurs préoccupations trouvent leur place dans l’action des pouvoirs publics.

Aujourd’hui, le système de représentation des entreprises sous-évalue le poids des organisations qui rassemblent les plus petites entreprises, ce qui se traduit trop souvent par des mesures conçues pour les grandes entreprises au détriment des entreprises de proximité qui sont pourtant au cœur des aspirations des Français. Celles-ci assurent en effet la continuité d’une offre de biens et de services partout sur le territoire, préservent le lien social, innovent et créent des emplois, sont actrices à part entière du développement durable et s’investissent en faveur de l’émancipation des plus jeunes en formant plus de la moitié des apprentis en France.

CP du 02/10/19

* L’U2P – Union des entreprises de proximité – est l’une des trois grandes organisations patronales françaises. Elle représente 2,8 millions d’entreprises dans les secteurs de l’artisanat, du commerce de proximité et des professions libérales, soit les 2/3 des entreprises françaises, à travers 5 organisations : la CAPEB (bâtiment), la CGAD (alimentation et hôtellerie restauration), la CNAMS (fabrication et services), l’UNAPL (professions libérales), ainsi que la CNATP (travaux publics et paysage) en tant que membre associé. Pour en savoir plus : www.u2p-france.fr

vendredi, 13 septembre 2019 08:33

L’U2P (Union des entreprises de proximité) qui représente les petites entreprises (artisanat, commerce, …), a rappelé au Premier ministre qu’elle n’était pas opposée par principe à une réforme des régimes de retraite, à la condition expresse qu’elle prenne en compte la situation des travailleurs indépendants, en particulier en termes de cotisations.

A ce titre, elle relève que les déclarations successives et parfois divergentes sur les contours de la réforme, de même que l’absence de prise en compte de cas concrets, n’apportent pas aujourd’hui la sérénité nécessaire à la bonne conduite de la concertation.

Sur le fond, l’U2P a présenté plusieurs exigences correspondant aux inquiétudes des artisans et commerçants de proximité.

Ainsi, les différences fondamentales qui existent entre les salariés et les travailleurs indépendants, devront être prises en compte dans cette réforme des retraites. En particulier l’U2P demande qu’au terme de la réforme aucun travailleur indépendant n’ait à subir, ni un accroissement réel de sa contribution retraite, ni une réduction de son niveau de pension. Autrement dit, le projet de loi devra garantir la neutralité financière de la réforme par rapport à la situation actuelle.

En outre, la fixation du plafond de revenus soumis à cotisation à hauteur de 3 plafonds annuels de la Sécurité sociale (PASS) est inacceptable. C’est pourquoi l’U2P demande que, pour les travailleurs indépendants, ce plafond soit établi au maximum à 1,5 PASS soit l’équivalent de 60 000 euros par an.

De même, la possibilité pour les assurés ayant réalisé des carrières longues de partir à la retraite de manière anticipée devra être préservée dans les mêmes conditions qu’aujourd’hui, sans décote.

L’U2P demande par ailleurs que la gouvernance du nouveau régime soit confiée aux partenaires sociaux avec une représentation spécifique des travailleurs indépendants au sein du conseil d’administration. Cette gouvernance devra fixer les critères d’acquisition et la valeur du point et les garantir dans la durée.

Enfin, l’U2P défend le principe « même métier, même cotisation », quel que soit le régime fiscal et social de l’entrepreneur.

CP U2P du 06.09.19

lundi, 03 juin 2019 14:02

Le Lycée des métiers du Domaine d’Eguilles à Vedène (84) accueille désormais, et pour trois ans, les épreuves pratiques du Concours Général des Métiers en Maintenance des Matériels dont l’édition 2019 s’est tenue du 15 au 17 mai dernier.

Avant cela, ce sont 152 élèves et apprentis de terminale Bac Pro maintenance des matériels de construction et de manutention, agricoles ou d’espaces verts, qui ont participé en mars dernier, partout en France, sur l’épreuve écrite du concours.

Venus de Brain-sur-l’Authion (2), Châtillon-sur-Chalaronne, Coulommiers, Égletons (2) et Saint-Martin-en-Haut (3), les 9 meilleurs candidats ont donc été réunis à Vedène pour les épreuves pratiques, dans un magnifique atelier agrémenté de plantes méridionales. Avec eux, les membres du jury (professionnels et enseignants) et des représentants des fédérations professionnelles, dont la FNAR.

Au programme de ces 3 jours de compétition : 9 épreuves d’une 1h30 sur des matériels correspondant aux 3 options du bac pro maintenance des matériels :

- pour le machinisme agricole : un porteur avec pulvérisateur (contrôle de fonctionnement), un tracteur (préparation d’intervention suite code défaut) et une récolteuse de lavande (contrôle, mesure, réglage et mise en route client)

- pour les matériels d’espaces verts : une tondeuse à batterie (diagnostic), une raboteuse de souches (mise en route) et une découpeuse à disque thermique (réparation)

- pour les matériels de construction et de manutention : un chariot électrique (préparation d’intervention suite code défaut), et une pelle à chenilles (diagnostic).

et pour finir, une épreuve de rapidité de 60 mn pendant laquelle les candidats ont eu à conduire un diagnostic et préparer une intervention en dépannage à la suite d’un échange téléphonique entre client et technicien.

Comme chaque année, le Concours Général des Métiers a offert une belle image de la réalité du secteur, avec des matériels de dernière génération, des candidats compétents et un encadrement rigoureux. Un grand merci au lycée, aux jurys, aux professionnels, concessionnaires locaux et constructeurs qui auront contribué à la réussite de cette manifestation. 

Et bien sûr, félicitations aux candidats dont les 3 premiers se retrouveront le 11 juillet prochain à la Sorbonne pour la proclamation du palmarès de cette 22ème édition du Concours général de notre branche professionnelle !

lundi, 06 mai 2019 13:19

Depuis 2010, les 5 organisations syndicales de salariés, CFDT, CFE-CGC, CFTC, CGT et CGT-FO d’une part, et l’U2P d’autre part, bâtissent un dialogue social régional adapté aux entreprises de l’artisanat et ont créé pour cela les CPRIA. Ces « Commissions Paritaires Régionales Interprofessionnelles de l’Artisanat » permettent aux employeurs et aux salariés de l’artisanat d’aborder collectivement des problématiques telles que la promotion des métiers, la gestion des emplois et des compétences, la prévention des conflits, etc.

Il restait toutefois à constituer un dispositif national permettant de faire bénéficier aux salariés de l’artisanat d’offres en matière d’activités sociales, culturelles et sportives.

C’est chose faite avec le lancement fin avril de la plateforme PROXIMEO qui contribuera à l’attractivité des professions de l’artisanat et à la fidélisation des salariés des entreprises artisanales.

Cette plateforme internet propose de nombreuses offres avantageuses (chèques vacances, culture, voyages, sports, loisirs). Elle est accessible gratuitement aux artisans et salariés des entreprises de moins de 11 salariés, soit un potentiel de près de 3 millions de bénéficiaires sur l’ensemble du territoire (salariés, ayant droits familiaux et chefs d’entreprise).

Un dispositif de promotion de ces offres a été mis en place afin d’informer le plus grand nombre : vidéo de présentation, newsletter, événements régionaux, relations presse, réseaux sociaux Facebook et Instagram.

En bref : PROXIMEO c’est une plateforme internet et une application mobile qui proposent aux employeurs et salariés de l’artisanat des chèques vacances et des offres avantageuses (jusqu’à -70%) en matière de voyages, de culture, de sports, de loisirs.

Communiqué U2P du 2 mai 2019

Articles récents